13FĂ©v20180

Facilités à Comines-Warneton. Une réaction du groupe Ecolo de Comines-Warneton après les récentes déclarations de l’échevin Didier Vandeskelde.

Le fait de vouloir supprimer les facilités pour les francophones à Renaix nous fait mal. Nous pouvons nous imaginer à la place des personnes concernées devant des documents administratifs déjà compliqués de par leur contenu et rendus incompréhensibles par l’obstacle de la langue. Faut-il dans ce contexte infliger aux autres ce dont on ne voudrait pas souffrir soi-même ?

Il y a quelques jours un échevin de la majorité Monsieur D. Vandeskelde a fait des déclarations sur les facilités à Comines. Il commence en suggérant grosso modo qu'il ferait bien une bonne blague à la NVA en refusant avec sa ville les facilités aux néerlandophones qui y vivent.
Le groupe Ecolo lui conseille d'être plus prudent. L’échevin s'exprime comme s'il était déjà le Bourgmestre de Comines-Warneton, est-ce raisonnable ? Est-ce que tous les partis pensent comme lui ? Les a-t-il consultés ? D'où sort-il cette assurance, cette prétention à parler au nom de tous ? Et en dehors de toutes considérations politiques, comment peut-il aborder un sujet aussi délicat au nom des citoyens de notre commune comme si son avis faisait l’unanimité.

Nous pensons que les facilités dans les documents administratifs aident vraiment beaucoup de gens et que ce ne sont pas ces efforts là qui risquent de mettre à mal les finances. Nous pensons que c’est tout à l’honneur de notre commune de pouvoir se montrer compétente dans ce service. Il est de mise de signaler Comines-Warneton comme une ville d’accueil, pourquoi pas ? L’effort produit par notre administration n’est-il pas la meilleure réponse faite à l’intransigeance, voire à l’extrémisme ? Nous espérons par contre que l’échevin en question se donne la peine de revoir sa copie. Nous espérons qu’à l’avenir il s’abstienne de s’exprimer au nom de tous avec autant de désinvolture sur un sujet aussi sensible.

Il y a certainement d'autres priorités et l'actualité fleurit chaque jour de toutes les couleurs de l'urgence. Notre groupe a maintes fois rappelé l'importance d'une répartition d'attributions raisonnable entre tous les échevins, nous en sommes malheureusement très loin...et c'est dommage pour Comines-Warneton.

Philippe Mouton Conseiller Communal Ecolo

17Jan20180

Warneton : Quelques bonnes raisons d’être vigilants.

Les 5 signes d’une importante urbanisation projetée dans le quartier du Pont Rouge avec le soutien de la majorité Action PS.

Ce que le groupe Ecolo reproche aux élus de la majorité Action PS, ce n’est pas seulement de vouloir développer la ville de la façon qu’ils ont choisie, mais surtout d’être incapables d’avoir un parler vrai face aux problèmes que cela engendre. Ne renonçant à aucunes coquetteries, certains laissent à croire qu’ils regrettent leurs choix.

1 Le PACO demande une plate-forme portuaire dans des zones agricoles inondables. L’intercommunale IEG suppose un zoning à venir autour d’une plate forme portuaire dans les terres agricoles et inondables du Pont Rouge : Mr Vandeskelde le confirme.

2 L’adoption de dérogations concernant la modification du plan de secteur pour des terrains situés près des anciens établissements Wienerberger. La persistance d’énormes dépôts de gravats dans les anciens établissements Wienerberger.

3 Les erreurs manifestes qui se retrouvent dans des documents officiels destinés aux réunions de l’Eurométropôle (France-Wallonie-Flandre) concernant l’avenir de la zone agricole et inondable du Pont-Rouge. Le fait qu’il n’y ait pas eu, ou si peu, de contacts entre les autorités belges et françaises, même si elles étaient réclamées avec pertinence par ces dernières.

4 Le fait qu’il se pourrait que le projet de plate-forme portuaire soit considéré comme un projet prioritaire et échappe ainsi à certaines obligations administratives qui pourraient être favorables aux riverains. Les incohérences outrancières du Ministre Di Antonio concernant le permis du second congélateur et son éventuel conditionnement à l’existence d’une plate-forme portuaire.

5 La mise en vente de terrains par la SNCB le long de l’ancienne ligne de chemin de fer. D’importants renforcements des câblages électriques destinés à l’entreprise CL Warneton et des adaptations de canalisations d’eau. Les relevés de trafic bien plus importants que probables dans ce quartier de Warneton. Le projet d’un rond point sur la route de Ploegsteert et le blocage de la Chaussée du Pont Rouge.

Nous recommandons aux habitants de faire le relevé des lignes de force qui caractérisent leurs paysages encore aujourd’hui. A savoir, le Ravel sur la voie ferrée, le Ravel du halage, la passerelle du Pont Rouge, les zones de marais le long de la Lys, les zones protégées en France, les zones Natura 2000 en Belgique, les réserves naturelles, la vallée de la Warnave au chemin du Bon coin, le projet transfrontalier de trame verte et bleue, la biodiversité unique de ce territoire à la confluence de deux rivières et de deux pays. Voilà 10 raisons de vous battre pour votre cadre de vie. Les riverains du quartier du Pont Rouge ont le droit de vivre à l’endroit qu’ils ont choisi dans les meilleures conditions. Cet endroit se transformera d’autant plus négativement si les arguments manquent à le protéger. En cela nous voulons être clairs, les combats seront durs et les adversaires assidus. Mais comment rester inertes devant les valeurs qui sont votre quotidien légitime, celui pour lequel vous vous êtes déjà tant battu

Le groupe Ecolo a toujours réagi aux Etudes d’incidence, aux enquêtes publiques par l’envoi de dossiers solidement argumentés. Ecolo s’est abondamment exprimé aux conseils communaux et durant les réunions publiques.

Philippe Mouton et Frank Efesotti Conseillers Communaux Ecolo.

2018_01_17_ECOLO1

2018_01_17_ECOLO2

2018_01_17_ECOLO3