23Sep20160

Comines : Je cours pour ma forme : plue s de 1100 élèves au départ de cette édition 2016

Ce vendredi matin se déroulait je cours pour ma forme dans la rue du commerce à Comines.

Nous allons y revenir prochainement.

D'autres photo prochainement.

Album photos 3eme primaire filles

Album photos 3eme primaire garçons

Album photos 4eme primaire filles

Album photos 4eme primaire garçons

Album photos 5eme primaire filles

Album photos 5eme primaire garçons

Album photos 6eme primaire filles

JVE_2443

N'hésitez pas PARTAGER sur les réseaux sociaux !
22Sep20160

Houthem : En avant toute avec les « Joyeux Randonneurs » …

Le dimanche 2 octobre prochain, les « Joyeux Randonneurs » vous invitent à la 7ème édition de « Marche Vallée de la Lys ».
Possibilité de quatre parcours : 6, 12, 18 et 24 kilomètres. Les départs se feront à partir de la salle omnisports de la rue d’Hollebeke à Houthem, de 8 heures à 15 heures.

Une activité au profit de la recherche contre le cancer.

Contact : Luc Deneulin au 056/55.73.23 ou Blieck A. 056/55.73.50

Bienvenue Ă  toutes et tous !

2016_09_22_HJR

2016_09_22_HJR1

N'hésitez pas PARTAGER sur les réseaux sociaux !
21Sep20160

Comines : Beau succès pour l’Ă©dition 2016 de l’Acamathlon.

Chaque année, les clubs de Judo et de Ju-Jitsu ACAMA organisent un triathlon en début de saison. Cette année encore la formule associant les enfants du club ainsi que leurs parents a été renouvelée. L’épreuve se faisait en équipe composée d’un parent et d’un enfant (sans lien de parenté obligatoire).
Trois catégories pour les enfants, de 8 à 10 ans, 11 à 12 ans et de 13 à 14 ans. L'édition 2016 de ce dimanche 18 septembre a connu un très joli succès puisque 15 équipes étaient présentes. Bien que conviviale, il s’agissait quand même d’une « épreuve sportive » qui a donné lieu à un classement et à une remise de médailles.

Bravo aux participants.

Photos VJ
Album photos

2016_09_21_ACAMA0001

2016_09_21_ACAMA0002

2016_09_21_ACAMA0003

N'hésitez pas PARTAGER sur les réseaux sociaux !
Taggé comme: , Aucun commentaire
21Sep20160

Ploegsteert : RĂ©sultats de la tombola de la ducasse

2016_09_21_TDP

N'hésitez pas PARTAGER sur les réseaux sociaux !
20Sep20160

VILLE DE COMINES-WARNETON COMMUNIQUE CHAUSSEE D’YPRES – TRAVAUX DE REFECTION DE LA VOIRIE N336

La chaussée d'Ypres est un axe routier très important situé au centre de la commune de Comines-Warneton. Cette route régionale (N336) relie les communes flamandes d’Ieper, Heuvelland et Messines à Comines-Warneton, et plus loin à la France et à l'autoroute A19 via la RN58. L'état
général de cette route s'étant progressivement dégradé ces dernières années, le Service Public de Wallonie – SPW (Direction des Routes de Mons), gestionnaire de cette route, a décidé de rénover l'entièreté du tronçon compris entre l'arsenal des pompiers et le carrefour dit "des 4 Rois". Ce tronçon est un point de passage pour un nombre important d'usagers quotidiens : travailleurs frontaliers, charrois agricoles, charrois lourds de transit ou desservant des sociétés situées à proximité. Depuis le 7 septembre 2016, la chaussée d'Ypres est en travaux. Ceux-ci sont effectués par la firme CNOCKAERT et devraient durer 180 jours.

Puisqu'il s'agit d'un point de passage quasi-obligé, les répercussions sur le trafic routier sont importantes. Le SPW, maître d'ouvrage, a sollicité et recueilli les avis des communes voisines afin de prévoir un plan de déviation permettant à tous, riverains des travaux et des voies de déviation, d'être le moins durement impactés. Durant ces réunions de concertation, il a été constaté que les déviations du charroi lourd étaient rendues très difficiles sur les communes flamandes par l'installation, depuis plusieurs années, d'interdictions de tonnage sous forme de zones. Diverses pistes ont été évoquées, mais elles n'ont pas retenu l'accord des autorités de Messines et Neuve-Eglise car elles empruntaient des routes récemment rénovées et qu'il fallait, pour ce faire, revoir temporairement les zones d'interdiction de tonnage.

Ces communes voisines ont alors suggéré que les travaux se fassent en demi-chaussées régulées par des feux de signalisation. Après étude de cette piste, la Direction des Routes a indiqué que cela allait allonger sensiblement la durée des travaux et engendrer des coûts supplémentaires importants. D'autre part, compte-tenu du flux de circulation, il semble que le trafic régulé par des feux de signalisation aurait considérablement impacté les riverains des rues contigües à la chaussée en travaux, tant à Messines, à Heuvelland qu'à Warneton.
Les autorités de Comines-Warneton tiennent à rappeler que des rues importantes à Messines et à Neuve-Eglise ont été rénovées ces dernières années. Ces travaux ont également nécessité des déviations qui parcouraient notamment les villages de Ploegsteert et de Warneton. A l'époque, ces déviations ont permis d'effectuer des travaux en chaussée complète, sans surcoût et sans prévision de dépassement des délais.

Il semble logique que les autorités de chaque commune défendent leurs intérêts et ceux de leurs citoyens. Comme la concertation n'a pas apporté de solution naturelle et acceptable pour tous, le gestionnaire des travaux a analysé les contraintes de chacune des communes pour proposer une déviation du charroi lourd passant par des chaussées acceptant tous types de tonnage. Cette déviation pour charroi lourd forme une boucle passant par Ieper et Geluwe sur une distance de 40 kilomètres.

Compte-tenu de tous ces éléments, le raisonnement qui consiste à faire porter l'entière responsabilité de toutes les nuisances aux seules autorités de la Ville de Comines-Warneton semble très ciblé ou, à tout le moins, trop restreint.

Nonobstant ces informations de base et les considérations plus subjectives qui les complètent, la Ville de Comines-Warneton a, dès le départ, accompagné la mise en place de ce plan de déviation par une campagne d'information et de communication complète et précise : ainsi, la veille du commencement des travaux, les principales entreprises actives de part et d'autre de la déviation ont été informées et ont reçu des plans complets pour les déviations du charroi léger comme du charroi lourd ; le jour de l'installation de la déviation, plus de 1.000 exemplaires des plans de déviation ont été distribués et commentés aux usagers de la route par les Gardiens de la Paix de Comines-Warneton; une réunion relative à la signalisation a permis de mieux informer les transporteurs routiers par l'installation de 20 panneaux d'une grandeur de 2x2m ; et depuis le début, une campagne de prévention et de répression des infractions a été menée par la Police locale afin de faire respecter les mesures mises en place.

La Ville de Comines-Warneton est restée soucieuse et sensible quant aux inconvénients et nuisances causées par les travaux menés par le SPW sur son territoire. Elle s’est montrée également très attentive au respect du plan de déviation arrêté par les 2 régions avant l'entame des travaux.

La Ville de Comines-Warneton a donc tout mis en œuvre pour assurer la sécurité des usagers et des riverains.

A ce jour, sous réserve de bonnes conditions climatiques, le planning des travaux prévoit une réouverture en mi-chaussée à partir de la mi-novembre.

N'hésitez pas PARTAGER sur les réseaux sociaux !
20Sep20160

Comines : « Octobre Rose » pour la première fois à Comines-Warneton

L'association, "l'Amicale Si le Cœur vous en dit " active depuis maintenant plus de quinze ans dans le secteur associatif de Comines-Warneton a focalisé ses activités dans des actions de lutte contre le cancer du sein, maladie touchant annuellement plus de 11.000 femmes dans notre pays et étant à l'origine de plus de 2.400 décès chaque année.

Ces chiffres sont éloquents et le challenge que l'association s'est fixée, en vaut bien sûr la peine.

Après les succès du Groupe de Paroles, " Le Cancer du sein parlons-en ensemble sans tabou " et l'organisation trimestrielle des Ateliers " Jeudi Rose ", l'amicale s'est engagée dans le mouvement " Octobre Rose " pour la première fois à Comines-Warneton et dans le Hainaut occidental en collaboration avec l'asbl nationale think-pink au profit de laquelle seront reversées les sommes récoltées lors du weekend du 01 et 02 octobre 2016.

L'asbl think-pink soutient activement la recherche contre le cancer du sein et dispose également de trois fonds spécifiques qui apportent aides financières et morales aux femmes atteintes d'un cancer du sein.

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme, mais aussi le mieux traité (90 % de guérison à 5 ans). La prévention est la première arme (mammo-test). Mais lorsque le diagnostic tombe, il est important d'accompagner la femme tout au long du traitement et après… La chaine de solidarité, d'entraide, de soutien, d'informationqui y est développée est une nécessité pour éviter l'isolement.

Au programme de notre weekend " octobre rose "
Samedi 01/10/2016 :
- Marche Rose - 6 km - dress code rose bienvenu - 5 € (broche think-pink et sac à dos offerts) - inscription dès 13 heures à la MJC.
- Ateliers Ă  partir de 14h30 (salle 3 MJC) : Roses Pilate par Mme Marie-Odile Gobeyn, Qi-Gong par Mr Patrick Maton, aquarelles par Mme Dominique Coppe et stretching postural par Mme Dominique Lemaire.
2 €/atelier avec broche think-pink offerte.

Dimanche 02/10/2016 :
- A ne pas manquer, notre : Apérose à partir de 11 heures - Bar Foyer MJC.

Du samedi 01/10 au dimanche midi 02/10/2016
- Exposition ROZART (salle 2 MJC) proposée par des artistes féminines.
- Espace Rose (salles 2 et 3 MJC) avec la boutique " au cœur des femmes " créée par Mme Bénédicte Masse, stand Hobby Club, stand think-pink.

NE LAISSEZ AUCUNE CHANCE AU CANCER DU SEIN.

20016_09_20_OR1

20016_09_20_OR2

20016_09_20_OR3

N'hésitez pas PARTAGER sur les réseaux sociaux !
19Sep20160

Comines : Beau succès pour la fête de la bière organisée par le Lions Club Comines-Europe.

Ces samedi 17 et dimanche 18 septembre, le Lions Club Comines-Europe organisait sa traditionnelle fête de la bière sous le marché couvert place du Pont Neuf à Comines. D'année en année, cette manifestation organisée par le club cominois prend de plus en plus d'ampleur et de renommée. Les amateurs de bonnes bières étaient principalement des Cominois, mais encore des petits groupes de France, Mouscron et Tournai sont venus découvrir ce concept et passer un bon moment dans une ambiance très conviviale.

Chaque année, le comité organisateur sélectionne de nouvelles bières que l'on peut découvrir parmi la cinquantaine de bières proposées dans les différents stands. Les trappistes venues d'Italie et des Etats-Unis ont connu un beau succès durant tout ce week-end. Mais, la bière qui a retenu toute l'attention du public durant ce week-end fut la Lions Beer. La bière locale élaborée par les organisateurs a fait l'objet de tous les regards et les palais les plus connaisseurs n'ont pas hésité à la goûter et à la commenter.
Le samedi la fête a connu un énorme succès et les fêtards ont pu déguster, consommer avec modération sous les rythmes de l'excellent groupe B-Side et de Sool Affaires.

Cette sixième édition est un véritable succès pour le Lions Club Comines-Europe qui vous fixe déjà rendez-vous l'an prochain pour une nouvelle édition.

Album photos

2016_09_17_FDLB0001

2016_09_17_FDLB0003

2016_09_17_FDLB0004

2016_09_17_FDLB0005

2016_09_17_FDLB0006

2016_09_17_FDLB0010

2016_09_17_FDLB0011

2016_09_17_FDLB0002

2016_09_17_FDLB0007

2016_09_17_FDLB0008

2016_09_17_FDLB0009

2016_09_17_FDLB0012

N'hésitez pas PARTAGER sur les réseaux sociaux !
17Sep20160

Le Bizet : l’Ă©dition 2016 du festival ART/TERRE, un bon cru !

Ce samedi matin, c'est en présence des autorités communales et de nombreux sympathisants que les artistes ont pu présenter leur réalisation durant le vernissage itinérant.

Durant une semaine, huit créateurs (ou équipes) ont réalisé une œuvre artistique originale dans laquelle la terre et le territoire sont essentiels.Pour la circonstance, les artistes se sont installés sur le lieudit Parc du Chalet bis et la cité Paul Rose au Bizet. Des créations à découvrir jusqu'au dimanche 25 septembre 2016.

Album photos

2016_09_18_ATLB0016

2016_09_18_ATLB0017

2016_09_18_ATLB0018

2016_09_18_ATLB0019

2016_09_18_ATLB0021

2016_09_18_ATLB0010

2016_09_18_ATLB0014

2016_09_18_ATLB0011

2016_09_18_ATLB0012

2016_09_18_ATLB0013

2016_09_18_ATLB0015

2016_09_18_ATLB0020

N'hésitez pas PARTAGER sur les réseaux sociaux !
17Sep20160

Comines-Ten-Brielen : Pour le comitĂ©: Stop aux Ă©levages dĂ©mesurĂ©s, trop c’est trop !

Ce samedi matin, c'est dans la cafeteria "chez Baptiste" que de nombreux habitants de l'entité étaient présents afin d'exprimer leur soutien au comité "Stop Aux Elevages Démesurés". Celui-ci s'oppose l'extension des cinq méga projets des élevages de porcs et de volailles à Ploegsteert, Warneton et Ten Brielen par les Sociétés Taveirne et Bourgois. L'extension des batteries de production ne convient pas car : "Elle se trouve sur le site proche Mémorial Britannique et d'une zone boisée pour Ploegsteert. Enfin, l'expansion de Comines-Ten- Brielen est la goutte qui fait déborder le vase, car il est proche d'une zone bâtie", selon le comité.

Pendant ce temps, une pétition initiée par le comité circule sur internet. Les personnes qui souhaitent se joindre ou donner un coup de main au comité peuvent contacter Christian Vercaigne à Comines-Ten-Brielen, Xavier Verschaeve à Comines-Ten-Brielen, Joël Lindeboom à Comines et Michel Vennin à Warneton.

Par leur présence ce samedi matin, le comité a également reçu le soutien de la bourgmestre faisant fonction Marie-Eve Desbuquoit, des échevins Freddy Baelen, Didier Vandeskelde, Francis Gaquiere ainsi que Philippe Mouton conseiller communal.

2016_09_17_CTBSAED

N'hésitez pas PARTAGER sur les réseaux sociaux !
17Sep20160

Le Touquet : Un obus de 98 kilos aurait dĂ» exploser hier soir.

Ce vendredi soir des obus ont été enlevés par l'armée et mis à jour par l'excavateur à godet dans la nouvelle argilière de Ploegsteert. Le plus gros pesait 98 Kg et était à 4 mètres de profondeur. Il a dû être remonté au bulldozer le long de la pente de l'argilière, tous ces obus datent de la première guerre mondiale.

Il y a eu pas mal de discussion entre les militaires venus sur place et leur base pour savoir si l'obus de 98 Kg était transportable sans risque ou non. Dans le cas contraire, il fallait le faire exploser sur place et fermer la RN58 à la circulation, qui se situe à 200 mètres.

Sur l'une des photos, on peut voir sur le grand obus, un teton qui dépasse à droite, c'est le mécanisme pour faire exploser.
Info et Photos D.M.

2016_09_17_LTB1

2016_09_17_LTB2

2016_09_17_LTB3

N'hésitez pas PARTAGER sur les réseaux sociaux !