Comines: Aide humanitaire pour le Bénin avec le Rotary Comines, l’athénée Royal de Comines, les autorités militaires belges Malick Djodi et le Rotary Club de Cotonou

Souvenez-vous : le 7 octobre dernier, en coopération avec le Rotary Club de Comines-Warneton et le Ministère de la Défense, des anciens bancs, chaises de notre établissement prenaient le route du Bénin.

Cette semaine, après plusieurs escales, le navire est arrivé à bon port, à Cotonou. Voici quelques photos où notre matériel et colis sont débarqués devant le GODETIA.

Sur la première photo vous reconnaîtrez Vincent Giovannucci, militaire et cominois qui nous a grandement aidé dans cette entreprise et Malick Djodi  qui a initié ce projet avec Luc DEWEER (Rotary de Comines et notre Athénée). 

Belle reconnaissance également,  l’Ambassadeur belge en poste au Bénin figure également sur la photo (avec ses  lunettes noires) ainsi que le commandant du navire de notre flotte nationale. 

Pour ceux qui ont chargé les colis depuis Comines, vous constaterez que le nombre a été multiplié par 2 voir 3.Un élan spontané de solidarité est en effet venu grossir le nombre de dons qui proviennent :
– des élèves de 2e secondaires de l’Athénée ( crayons, savons, dentifrices, feuilles vierges, fardes, …)
– des militaires et leur famille ( vêtements, chaussures,…)
– d’un orphelinat 

Les camions sont actuellement chargés et et attendent les dernières formalités douanières pour prendre la route.

 
Ils quitteront le port, sans doute vendredi, vers l’école primaire de Gah Gourou à 600 km à l’intérieur des terres. 

Superbe aventure dont nous attendons tous la suite avec impatience !

Commenter

Houthem : La chorale « Les Séraphins » a fêté Sainte-Cécile.

Ce samedi, en l’église Notre-Dame de l’Assomption, la chorale paroissiale « Les Séraphins » a fêté sa sainte patronne, en animant remarquablement l’office que présidait le doyen Joseph Nyembo-Kamwanga, l’abbé Jean Demay et le diacre Desmedt.

 

 Celui-ci, tout en félicitant le groupe et Marcel Hoflack, son chef a décidé de déposer sa baguette après 40 années passées à la direction des Séraphins. L’occasion pour l’abbé Joseph Nyembo-Kamwanga de le remercier et de lui remettre la médaille de bronze décernée par l’évêché de Tournais. La cérémonie s’est prolongée par le verre de l’amitié, servi dans le porche.

Commenter

Entité : La semaine de l’arbre est une manifestation qui génère une grande satisfaction …

D’après le dicton, à la Sainte-Catherine, tout bois prend racine … Depuis quelques années déjà, l’administration communale s’efforce, autour de cette date symbolique, de sensibiliser le public à l’arbre, si précieux pour notre économie et notre bien être. Cette année encore, quelque 1000 plants ont été distribués gratuitement, ce samedi, sous le marché couvert de la Place du Pont Neuf.

Une activité qui a fortement plu, puis-qu’après une heure, tout était dévalisé …

Bravo à toute l’équipe !

Commenter

Saint-Yvon : parrainages des tombes de soldats décédés lors de la première guerre mondiale

Ce lundi, avait lieu la première cérémonie de parrainages des tombes de soldats décédés lors de la première guerre mondiale et enterrés dans les cimetières de la CommonWealth. Les cérémonies avaient lieu au cimetière du Prowse Point.

Trois classes de 6eme année primaire du Collège de la Lys avaient répondu favorablement à l’invitation et se sont retrouvées autour des tombes de soldats qu’ils avaient choisies. L’occasion pour eux de nous faire part avec émotion d’un texte qu’ils ont lu.
Le Private R. SWIFT, le Serjeant J.F. Lewis et le Rifleman R.W. Chapman ont ainsi été parrainé par les élèves.

Plus de photos sur la page Facebook de PloegsteertInfo.

/

Commenter

Bas-Warneton : Echange d’idées chez les Amis de Lys Nature.

Lors d’un discours du président Martin Windels à l’occasion de la nouvelle année, les membres de l’association de protection de la nature Lys Nature de Comines-Warneton (affiliée aux Cercles de naturalistes de Belgique) se sont réunis pour échanger des idées sur l’avenir de l’écologie et de la nature à Comines – Warneton. De nombreux participants se sont engagés à aider l’assopciation dans un avenir proche et dans la région. Cette réunion annuelle s’est tenue en la salle « Du côté de Chez nous » à Bas-Warneton qui s’est terminé par un délicieux repas.

Infos et Photo (ZB)

Commenter

Bas-Warneton : Les meilleurs colombophiles sacrés du « Ramier Belge ».

La saison 2019 se termine pour les colombophiles de la société « Le Ramier Belge ». Pour le comité, c’était l’heure de la remise des prix officielle. Elle s’est tenue lors du traditionnel repas en présence des membres et des sympathisants en la salle « Du côte de Chez Nous » à Bas-Warneton.

Voici maintenant le palmarès des différentes catégories de la saison écoulée

Vitesse :
Vieux : Gilbert Vanbeselaere

Yearlings : Gilbert Vanbeselaere

Jeunes : Donatien Verriest

AS Pigeon-Vitesse :  divers titres pour Jacqueline Demeester, Gilbert Vanbeselaere et Donatien Verriest.

Demi-fond :

Vieux : Coursez- Bollaert

Yearlings : Freddy Titeca

Jeunes : Christophe Godderis

AS Pigeon :

Vieux : Coursez- Bollaert

Yearlings : Coursez- Bollaert

Jeunes : Xavier Trombette

Championnat après-saison :  1. Christophe Godderis, 2. Coursez-Bollaert, 3. Pierre Troubat.

Champion général : Gilbert Vanbeselaere.

Infos et Photo (ZB)

Commenter

Ploegsteert : BBCPH – Avelgem, les Verts et Noirs s’imposent 81 – 61

Ploegsteert recevrait l ‘équipe d’Avelgem ce soir et on s’attendait à un match difficile contre une équipe du top quatre. Et effectivement, on a eu le droit à un match dur mais bien maîtrisé par le duo arbitral qui a donné du sifflet tout au long de la partie.
Les fautes ont été nombreuses avec beaucoup de lancer francs et quelques antisportives.
Malgré cela, la rencontre a été intense et on a vu du très beau jeu collectif avec quelques initiatives individuelles infructueuses face à une très
bonne défense et d’autres initiatives réussies.

Manu a pu compter sur toute l’équipe et celle-ci parfois fébrile à bien su gérer la pression pour laisser nos opposants revenir à moins quatre puis reprendre un léger avantage.

La mi-temps se termine sur le score de 45-36.

Plusieurs joueurs ont dû attendre sur le banc la deuxième mi temps pénalisés par les fautes commises. Le troisième quart était tendu car nos opposants ne voulaient rien lâcher scorant dans la raquette ou aux shoots à trois points mais Ploegsteert rendait coup sur coup parfois avec un brin de chance.
Le dernier quart était toujours aussi engagé mais toute l’équipe voulait terminer ce match en beauté et s’offrir une nouvelle victoire sans rien concéder.

Score final 81-61

Voilà bous allons être attendu partout et certaines équipes se verront certainement renforcées lors des prochaines rencontres et le chemin est encore long.
La fête a commencé et elle durera une partie de la nuit pour notre part à 2h00 on a laissé les jeunes entre-eux.

Merci à Bruno pour les infos et les photos.

Commenter

Ploegsteert : Cérémonie du Last Post au Mémorial de Ploegsteert.

Dans notre entité, les cérémonies du 101 ème anniversaire de l’Armistice se sont clôturées ce lundi soir par le Last Post au Mémorial Britannique de Ploegsteert. L’un des lieux les plus fréquentés de notre entité a une nouvelle fois accueilli beaucoup de monde pour cet important moment des commémorations de la fin de la première guerre mondiale.

Lors de cette cérémonie différents dépôts de gerbes ont été effectués par Alice Leeuwerck bourgmestre de Comines-Warneton, par Mr Haesebroeck pour la Ville d’Armentières, par l’Entente Patriotique de Comines-Warneton et par le Comité du MTO, l’Harmonie Royale les Vrais Amis de Ploegsteert,
l’association des parachutistes et Coldstream Guards de Sheffield et de Lekester, le Parachute Regimental Association Sheffield Branch, l’Airborne Comrades Association, The Rifles Living History Society.

Commenter

Ploegsteert : Cérémonie du souvenir.

En ce 11 novembre, quelques heures avant la course du souvenir, c’est au monument aux morts du village de Ploegsteert que la première des nombreuses commémorations patriotiques a eu lieu. C’était aussi la dernière cérémonie patriotique à l’ancien monument qui sera prochainement démantelé.

Pour l’occasion divers dépôts de gerbes ont eu lieu dont celui de la ville de Comines-Warneton, du conseil communal des enfants et des jeunes, de l’organisation de la course du souvenir de Ploegsteert (MTO), de l’UFAC Bizet Ploegsteert et des Poilus de de France, la section des para-commandos de Comines-Warneton.

Commenter

Ploegsteert : Remembrance Frank William Wiltshire.

Ce dimanche matin, dans le cadre des nombreuses cérémonies du souvenir de l’Armistice, une cérémonie a eu lieu au cimetière de la Plus Douve Farm à Ploegsteert. Cette cérémonie à la mémoire de Frank William Wiltshire était organisée par le VIFF à la demande de la famille.

Frank Wiltshire et la famille

Frank Wiltshire est né le 17 Mars 1894 à Staines. Il a grandi à Witney et Ashford, en ‘Angleterre avec son jeune frère et sa sœur. Comme dans la plupart des familles à cette époque, l’éducation était très stricte. Il y avait, cependant, de temps en temps la possibilité de faire de la musique: sa sœur et sa tante jouaient de la mandoline et du piano.
Annuellement la famille partait pour trois semaines de vacances à la côte et il y avait une attention toute particulière pour la bonne nourriture. Les enfants ont reçu une bonne éducation et ont été préparés pour une belle carrière.
Le frère cadet travaillait à la Banque Barclays en Angleterre. Frank est parti très jeune pour la Nouvelle-Zélande. Il a travaillé pour la Banque de la Nouvelle-Zélande à Auckland. Son grand rêve était d’acheter une ferme là-bas. Dans ses temps libres il a enseigné à des enfants Maoris et était sur le point de se fiancer avec une jeune fille de la Nouvelle-Zélande.

La première Guerre Mondiale

La Première Guerre mondiale, a cependant contrecarré ses plans. Le 11 Janvier 1916, il rejoint les troupes de la Nouvelle-Zélande Ingénieurs. Il est venu en Europe par le biais du Canal de Suez et d’Alexandrie. Il arrive le 8 Août 1916 à Southampton. Le 2 Septembre 1916, il est en France pour sa formation militaire et devient sapeur. Il est alors incorporé dans la Compagnie des transmissions divisionnaires.
La division étais utilisée dans la « bataille de Messines » (7-14 Juin 1917) et a dû conquérir la route et les terres entre Wulvergem – Messines. C’est là qu’il est décédé le 10 Juin 1917.
Il a été enterré au cimetière de La Douve Pkus Farm, sur le territoire de Ploegsteert (Comines-Warneton). Lorsque le télégramme avec les nouvelles de sa mort est arrivé chez ses parents, son papa a eu une crise cardiaque et est décédé avant que la famille ne reçoive les décorations militaires en 1923.

Une chaise pour symbolise

Cette chaise fait partie du projet Assembly Chairs de l’artiste britannique Val Carman. les chaise de 2018 était au Flanders Fields Museum de
le cadre de l’exposition « Arts in Residence ». Plus de 100 sièges ont été collectés auprès des pays impliqués dans la Première Guerre mondiale.
La chaise vide symbolise la place laissée par les blessés. La chaise néo-zélandaise, conçue par Kingsley Baird, a fait l’un des voyages les plus longs de tous les sièges, soit environ 18700 km. Kinsley était artiste en résidence au musée In Flanders Fields en 2007. Il a donc accepté avec enthousiasme l’invitation à concevoir une chaise pour ce projet spécial.

La sculpture sur la chaise longue tire la première partie de son nom de ceux gravées sur le monument du champ de bataille de Nouvelle-Zélande,
comme le grand obélisque de pierre sur la crête de Messines et à Graventafel. Ce dernier mémorial, à quelques kilomètres d’Ypres, rend hommage aux hommes de la division de la Nouvelle-Zélande à la bataille d’Om Broodseinde le 4 octobre 1817. Les mots « From the Uttermost Ends of the Earth » se réfèrent à la distance que les troupes néo-zélandaises ont réalisé pour prendre part à la Première Guerre mondiale. Certaines personnes ont quitté leur pays d’origine avec l’idée de « une grande aventure ».

La chaise longue rappelle les voyages et les aventures, les loisirs et la détente, les lieux exotiques – très loin de l’horrible réalité de la Flandre occidentale.
Le matériel utilisé indique l’origine de nombreux soldats néo-zélandais. Les parties en bois de la chaise sont maintenues ensemble par des boulons
(avec un noeud de l’armée néo-zélandaise) et des ecroux inspirées des plumes de la queue d’un piwakawaka, un oiseau en éventail (dans la culture maorie, le symbole de la mort est souvent utilisé).

Enfin, « From the Ultimatemost Ends » est un mémorial, mais ne doit pas donner le sentiment de perte à ceux dont les êtres chers ne rentreront pas chez eux. Pas de geste réconfortant de résurrection ici. Personne ne prendra place dans cette chaise sans son siège en tissu, ni les vivants ni même symboliquement les morts.

Commenter