6DĂ©c20170

Warneton : La confĂ©rence annuelle de la SociĂ©tĂ© d’Histoire de Comines-Warneton.

Warneton. Ce vendredi soir la Société d'Histoire de Comines-Warneton organisait sa traditionnelle conférence à la veille de la fête des Mountches en l'église de Warneton.
L'occasion aussi de présenter le tome 47 des Mémoires de la Société. Comme le signalait sont président Françis Desimpel, c'est plus de 400 pages avec de nombreuses photos pour illustrer cette éditions 2017.(Nous y reviendrons)

Le thème, choisi est "Le front 14-18 vu du ciel", vue au travers de nombreux documents iconographiques. Pour illustrer ce sujet, la société avait fait appel à ses propres collections et à celles des nombreux amateurs de la région. L'occasion de présenter des photos inédites sur le sujet.

Un sujet vaste et très intéressant qui a passionné le public présent. Cette conférence a été préparée par Jean Bourgeois, Françis Desimpel et Walter Beernaert.

2017_12_01_SHCW0001

2017_12_01_SHCW0002

2017_12_01_SHCW0003

2017_12_01_SHCW0004

2017_12_01_SHCW0005

2017_12_01_SHCW0006

2017_12_01_SHCW0007

2017_12_01_SHCW0008

30Nov20170

Warneton : ConfĂ©rence de la SociĂ©tĂ© d’histoire de Comines-Warneton.

C'est ce vendredi 1 décembre 2017, à 20h qu'aura lieu la traditionnelle conférence de la Société d'Histoire de Comines-Warneton. Chaque année, la conférence se déroule le vendredi de la fête des Mountches.

Le thème, choisi par les membres de la société d'Histoire qui sera présenté par son président Jean Bourgeois, est "Le front 14-18 vu du ciel" . Cette conférence basée sur de nombreux supports iconographiques a été préparée par Jean Bourgeois.

Pour les passionnés d'histoire et de notre région, rendez-vous donc ce vendredi 1 décembre à 20h en l'église de Warneton.

2017_12_01_SHCWR

9Sep20160

Comines : Vernissage de l’exposition « DĂ©cors en Ă©clats: les Ă©glises et chapelles de Comines-Warneton et de la rĂ©gion avant leur destruction en 1914-1918 »

Dans le cadre du week-end des églises ouvertes en juin 2014, une exposition de la société d’histoire de Comines-Warneton et de la région avait présenté les églises de notre canton et d’outre-Lys à la belle époque mais aussi leur destruction au cours de la première guerre mondiale.

Nous avions pu à ce moment-là découvrir l’extérieur de ces édifices parfois presque millénaires dans leurs parties les plus anciennes, d’autres bien plus récents, quasi neufs au moment de l’entrée en guerre. Dans le cadre des journées du patrimoine en Wallonie, nous profitons du thème de cette année : « patrimoine religieux et philosophique » pour découvrir cette fois-ci l’intérieur de nos églises et chapelles.
Au fil des clichés présentés, on peut constater toute la richesse dont regorgeait les lieux de culte avant-guerre. La stabilisation du front dans notre région en octobre 1914 aura malheureusement pour conséquence que les églises, de par la hauteur de leur tour, deviendront bien vite des observatoires privilégiés … mais aussi une cible pour l’artillerie des deux camps. Au sortir de la guerre, il ne restait malheureusement plus que quelques pans de murs encore debout, le reste ayant disparu sous la mitraille.

De ce riche passé, quelques objets ont malgré tout pu être sauvés, les uns par des civils et curés en fonction à l’époque, les autres par la volonté même des autorités militaires ou par des militaires eux-mêmes. Il suffit de vous citer à ce titre les magnifiques stalles baroques de l’église de Warneton et la chaire de vérité qui se trouve au grand séminaire de Bruges et que d’aucuns voudraient voir revenir à Warneton.

Comme l’a très bien écrit André SCHOONHEERE dans son article consacré à l’église Saint-Chrysole de Comines-France : « Une église est une œuvre d’art, si modeste que puisse être son architecture. Elle n’est jamais simple bâtiment utilitaire, destiné à abriter une assemblée de personnes. Elle est un temple à la gloire de Dieu, et dans ce temple s’exprime la beauté, s’efforçant vers la perfection. Elle témoigne de la vie spirituelle des générations de fidèles, celle qui l’a construite et les suivantes, attentives à l’entretenir, l’agrandir peut-être, à la parer toujours. L’immeuble, dans sa construction et sa décoration, présente un style, révélateur d’une époque ou d’une mode, diversement apprécié selon son degré d’originalité et d’unité. Le mobilier, plus ou moins riche dans sa matière et sa façon, répond aux besoins du culte, traduit la piété de généreux donateurs, constitue le trésor, lentement accumulé et soigneusement conservé. Il donne à l’art, ce véhicule privilégié des techniques, ébénisterie, sculpture, peinture, tapisserie, broderie, verrerie, céramique, orfèvrerie, ferronnerie … Meubles et accessoires, statues et tableaux, ornements et habits, plaques et ex-voto, chargés d’histoire et partout distribués dans le sanctuaire, en font un vrai musée populaire. »

Pour vous présenter ces « vrais musées populaires », une fois de plus, la société d'Histoire de Comines-Warneton a puisé dans les formidables collections de certains de ses membres.
On y retrouve quelques documents d’une qualité exceptionnelle. Sans eux, cette exposition n’aurait pu voir le jour. Dominique Loridan a remercié vivement l’administration communale, qui ne cesse d’épauler la société d’histoire, le comité du petit patrimoine religieux de Ploegsteert pour le prêt d’objets religieux qui agrémenteront l’exposition ainsi que les membres qui ont collaboré à la mise en place de l’exposition.

Il a tenu à remercier tout particulièrement Olivier CLYNCKEMAILLIE et Jean-Claude WALLE pour avoir partagé et dévoilé leurs connaissances intarissables en matière d’architecture et d’histoire religieuse. L'exposition sera présenté également en l’église Saint-Martin de Bas-Warneton lors du week-end « Comines ville ouverte ». Enfin, pour les retardataires, ils pourront se faire pardonner en visitant une dernière fois l’exposition dans l’église Saints Pierre-et-Paul de Ploegsteert lors de la Toussaint.

Ce n’est pas la première exposition que la société d’histoire de Comines-Warneton et de la région vous présente mais en tout cas, c’est la première dans laquelle elle y aura mis
autant de c(h)oeur(s).

Album photos


Les médailles un sujet de discussion.


Jean-Marie Duvosquel présente l'exposition à la bourgmestre Marie-Eve Desbuquoit.


Présentation de l'exposition dans le cadre de la Journée du Patrimoine en Wallonie par le président de la Société d'Histoire Francis Desimpel.


Dominique Loridan qui a réalisé cette exposition itinérante, présente l'exposition lors du vernissage.