Comines : Noces d’or pour Anita et François .

Le 20 septembre 1969, François Waerenburgh, natif de Wervik, épousait Anita Van Laere, une jeune fille d’Enghien. Comme c’était l’usage, c’est à la commune de Comines que le mariage a été célébré par le bourgmestre de l’époque Daniel Pieters. De cette union sont nés deux enfants, Michaël et Laurence. Depuis la famille s’est agrandie avec l’arrivée de quatre petits-enfants : Florent, Simon, Alain et Louise.

Anita a vécu à la gendarmerie de Comines avec sa soeur Rosie puisque leur papa était à l’époque gendarme de la commune. A douze ans, elle a quitté Comines pour faire des études d’institutrice à l’école normale de Dendermonde. Elle a entamé sa carrière d’institutrice primaire et maternelle en parcourant l’entité de Comines-Warneton, du Bizet à Houthem, pour de fixer à l’école Saint-Henri du Godshuis ou elle termine sa carrière.

François, est originaire de Comines, ses parents tenaient un magasin de chaussures à Comines qui s’appelait « WaerenShoes ». La papa était cordonnier et orthopédiste. Il a fait des études de commerce au Collège Saint-Henri de Comines. Après son service militaire, il a commencé à travailler à Bruxelles en tant que rédacteur au Ministère.

Mais le club des jeunes lui manque et finalement, il reviendra plus tard sur Comines ou il est engagé en tant que surveillant éducateur au Collège Technique Saint-Joseph. Appréciant les chiffres et la comptabilité, il y termine sa carrière en tant qu’économe.

Anita et François se rencontre au Club des Jeunes de Comines. Ils ont aussi la passion commune pour le volley.

Le couple est un exemple de complicité. Ils se sont toujours impliqués activement dans la vie de la paroisse en prenant en charge l’organisation de la fête des missionnaires chaque année en octobre, François étant le comptable de la paroisse, Anita en fleurissant la chapelle des cinq Chemins en vue des célébrations eucharistiques. De même qu’ils ont fait partie de la Chorale Diapason dirigée par Johan Vandereecken.

Ils aiment également voyager ensemble et découvrir de nouvelle culture, comme la Grèce et l’Egypte.

Ce qui a toujours réuni Anita et François c’est la passion commune pour les jeux de cartes avec les amis et la passion du Scrabble.

Toutes nos félicitations.

Commenter