19Juin20180

Comines-Warneton : Festival « J’veux du soleil »

AprĂšs une longue annĂ©e d’attente, le festival « J’veux du soleil » est enfin de retour avec, Ă  nouveau, un programme totalement fou
 Des artistes et des styles musicaux en tous genres qui n’ont qu’un seul but
vous faire danser toute la soirĂ©e ! Ce sera l’occasion de rĂ©unir, une nouvelle fois, tous les passionnĂ©s de musique !
Un seul mot d’ordre : l’éclate !

Vendredi 22 juin à 17h au 18 rue d'Hollebeke à d’Houthem

Le festival est intergenerationnel ! Il accueille des jeunes, des moins jeunes mais aussi des familles. Les plus petits sont egalement les bienvenus dfautant que lfentree est gratuite pour les moins de 12 ans.
- Ouverture de l'espace å kids ù a 17h
- Un chateau gonflable et des animations seront prevus !

Présentation des groupes :

- LA DAME BLANCHE
Cette chanteuse cubaine de 37 ans, s’inspire de sa religion afro-cubaine pour interprĂ©ter des chansons aux styles trĂšs diffĂ©rents. Elle chante des musiques relatant les rĂ©voltes et les arts de cuba dans un style hip-hop, urbain mais cubain soulignĂ©s par de la flĂ»te traversiĂšre ou par une rythmique Ă©lectro.
Son nom de scĂšne provient de sa ressemblance frappante avec la lĂ©gende de la silhouette diffĂ©rente qui hante les routes nocturnes et l’imagination des enfants du monde entier. Mais aussi de l’esprit trĂšs similaire qui hante son quotidien. Avant d’enflammer les planches, elle fume un cigare et dĂ©pose dans les coulisses un verre de rhum avec des colliers et des fleurs blanches. Une sorte de rite sacrĂ© pour nourrir l’énergie des esprits de sa religion. Lors de ses apparitions, elle est entourĂ©e d’un band et enflamme les salles avec l’intensitĂ© de sa voix et sa rythmique entrainante. Le rap, le reggae et la Nueva cumbia, un style venu de Colombie, sont ses habitudes musicales. Elle chante pour ses combats, pour la rĂ©volte contre la nĂ©gritude et pour les Ăąmes rencontrĂ©es. Une chanteuse qui ensorcĂšle son public avec la puissance de sa voix et sa magie blanche


- ATOMIC SPLIFF
« Atomic spliff » est un duo de jeunes chanteurs accompagnĂ© d’un groupe de guitare, basse, clavier, percussions et trompette qui organisent des soirĂ©es Sound system. Ils jouent sur une platine unique, ne mĂ©langent pas les morceaux et ne jouent pas sur les transitions.
Leurs sets sont trĂšs dynamiques, variĂ©s dans les styles reggae mais aussi plus Ă©nergiques comme le Dancehall, le Raggamuffin ou le Rub a Dub. Ils s’inspirent Ă©normĂ©ment de la culture musicale jamaĂŻcaine mais mettent leur propre culture dans leurs chansons qui traitent de leur quotidien et de leurs expĂ©riences de vie. « Atomic spliff » veut transmettre un message rempli d’humour et de bonheur tout en contestant certains vices de notre sociĂ©tĂ©. Le collectif a rĂ©alisĂ© des tournĂ©es Ă  travers l’Europe, et ne cesse de grimper et de s’imposer comme la relĂšve de la nouvelle gĂ©nĂ©ration du reggae belge.
Attention, ce groupe est Ă  suivre de trĂšs prĂšs !... Ils nous poussent Ă  profiter de la vie avec leur nouvelle chanson : « Well Now, Well now ! Laisse-moi profiter de la vie ! Well now ! Laisse-moi croquer celle-ci Ă  pleines dents, tes problĂšmes j’ai pas l’temps, follow me now » 
 De quoi nous laisser positiver le temps de leur concert...

- BO BUN FEVER
Bo bun Fever est un groupe d’OrlĂ©ans. Ses membres se sont rencontrĂ©s lors d’un soir de fĂȘte et ont dĂ©cidĂ© de changer de vie et de parcourir le monde ensemble afin de rĂ©pandre leurs Ă©nergies et leurs chakras. Cela leur rĂ©ussit car lorsqu’ils montent sur scĂšne, ils jouent pendant plusieurs
heures, en offrant chaleur et apaisement Ă  un public toujours conquis. Les spectateurs se retrouvent comme dans un monde enchantĂ© oĂč les frontiĂšres n’existent pas. Leurs productions semblent acides, sucrĂ©es, magiques mais maĂźtrisĂ©es... A en donner le tournis !
Bo bun Fever se produit dans le monde entier, que ce soit dans des salles de concerts, des boĂźtes de nuits, ou dans des halls de gare et d’aĂ©roport... De vraies bĂȘtes de scĂšnes ! Ils ont expliquĂ© le pourquoi du nom « Bo bun » ; c’est un plat typique vietnamien ; et ils l’ont choisi car un bo bun c’est comme un Ă©cosystĂšme, chaque Ă©lĂ©ment nourrit l’autre, comme dans le groupe.
Les musiciens sont trÚs complémentaires et fusionnent leurs énergies positives avec des danses tropicales. Leur premier album sortira début 2019.

- THE WICKEED
« The Wickeed » est composĂ© de 2 chanteurs belges. C’est en 2016 qu’ils dĂ©cident d’unir leurs talents et de crĂ©er le groupe avec la sortie d’un premier single intitulĂ© « Vacances ». MĂ©lodies pop avec des impulsions Ă©lectro, telle est la signature de ce duo qui suscite de nombreuses collaborations et a mĂȘme dĂ©jĂ  jouĂ© en premiĂšre partie de « Petit Biscuit » au Botanique Ă  Bruxelles. AprĂšs seulement une premiĂšre annĂ©e d’existence, le groupe a remportĂ© le prestigieux concours du Sziget Festival en Hongrie.

- Bankra Bike Sound System
Sonorisation mobile Ă  3 piĂšces reliĂ©es sans fils, Ă  deux vĂ©los et un poussepousse, « Bankra Bike Sound System » est un groupe qui voyage dans les festivals. TrĂšs actuel par rapport Ă  son style musical mais en mĂȘme temps trĂšs vintage par sa mĂ©thode de diffusion, ce groupe est passionnĂ© par la bonne musique et les grandes fĂȘtes.
Ses compositions s’inspirent de la musicalitĂ© JamaĂŻcaine avec des vibrations sud-amĂ©ricaines et africaines. Elles poussent le public aux danses tropicales et apportent joie de vivre dans les festivals. Les Ă©lĂ©ments connectĂ©s qui composent le groupe sont : un rickshaw, une voiture lĂ©gĂšre tirĂ©e par une bicyclette avec le DJ, qui gĂšre la musique. Un vĂ©lo avec des enceintes qui produisent les sons Ă  grandes distances. Et un dernier petit vĂ©lo « chopper » qui annonce le groupe et chauffe le public.

- POLEMIC
Originaire de Comines, « Polemic » voit le jour en 2016. ComposĂ© de musiciens expĂ©rimentĂ©s, le groupe propose un cocktail plus que dĂ©tonnant, alimentĂ© de samples, de pads et bien d’autres interventions Ă©lectroniques. « Speaker », le chanteur du groupe, est quant Ă  lui issu de la scĂšne hip-hop / dancehall belge assumant fiĂšrement les premiĂšres parties de Original Uman, Nuttea, Yaniss Odua, Mighty killa, Starflam, General Levy, Zion Train, L.I.M, ...
En quelques mots, « Polemic », c’est un concept original, accessible, efficace avec une densitĂ© et une dynamique impressionnantes. les Leur dynamisme, leur passion et leur originalitĂ© ont propulsĂ© Ă  la premiĂšre place du tremplin zik « J’veux de la neige ! » au Nautilys, Ă  Comines France,
leur offrant ainsi un set sur la scĂšne de « J’veux du soleil ! ».
AprĂšs une magnifique prestation au festival « Passe le pont » en mars dernier Ă  Comines, c’est une annĂ©e riche en Ă©motions et en rebondissements qui dĂ©marre. A ne manquer sous aucun prĂ©texte !

Samedi 23 juin à 20h30 Le Nautilys - rue Kléber Loquet 

Présentation des groupes :
- CHATON
Révélé par le titre « Poésie » en septembre 2017, « Chaton » ne cesse de faire des émules grùce à un mix irréel entre reggae dub délicat, électronique lascive et chanson futuriste.
« Un nouveau langage pour une chanson française originale lo-fi aux accents urbano-Ă©lectroniques et aux effluves tropicalisantes. Un cocktail insolent qui secoue la tĂȘte. » (TUSGI) « Chaton s’impose comme le cousin germain des rappeurs gĂ©nialement lĂ©thargiques. Le grand shaker de la chanson française actuelle donne naissance Ă  des cocktails improbables, mais Ă  consommer sans modĂ©ration. » (LIBERATION)

- NUMĂ©ROBĂ©
NUMéROBé produit une Electronica sensible et hypnotique. Oscillant entre... l'ambient et le dancefloor, un dialogue s'installe entre la mécanique de la synthÚse et la sensibilité de l'acoustique. Ces bricolages thermiques forment un nuage explorant la polarité des émotions. Sur scÚne, ces humeurs perturbées sont accompagnées par un VJing contemplatif et épuré.

- KANKA
Multi-instrumentiste issu de la scĂšne reggae, vĂ©ritable touche Ă  tout (batterie, percussions, clavier, basse, machines
), Kanka est considĂ©rĂ© comme l’un des fers de lance de la scĂšne dub europĂ©enne. InfluencĂ©es par le dub anglais et jamaĂŻcain, les compositions de cet artiste français
déploient une rythmique dynamique sur des basses lourdes et hypnotiques boostées aux sons électro conquérants ! AprÚs le Télérama Dub festival et le Reggae Sun Ska, Kanka viendra électriser le Nautilys !

/ ! \ Informations pratiques
- Pour le camping
Il se situe au 54 rue Wijschaete et est accessible Ă  partir de 17h le vendredi. Les prĂ©ventes seront disponibles Ă  l’accueil de la MJ « Carpe Diem » ou sur la billetterie en ligne du centre culturel au prix de 4€, sinon 5€ le jour-mĂȘme.

- Pour le festival 
Pour le vendredi 22 juin, Ă  Houthem, les prĂ©ventes au prix de 5 euros seront disponibles Ă  l’accueil de la MJ Carpe Diem, au Centre Culturel de Comines-Warneton (rue des Arts), Ă  la mĂ©diathĂšque, mais aussi sur la billetterie du centre culturel : Billetterie

Sur place, l’entrĂ©e est de 7 euros avec une boisson offerte de 17h Ă  19h. AprĂšs 19h, le prix est de 9 euros.

Pour le samedi 23 juin, les préventes sont en vente sur la billetterie : Billetterie ou réservables au prÚs du Nautilys.