CPAS DE COMINES-WARNETON : UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION POUR ÉVITER UNE SECONDE VAGUE

Alors que le déconfinement bat son plein, la résurgence d’une vague de contamination Covid-19 apparait. Depuis plusieurs jours, quelques cas positifs se sont déclarés dans notre entité, nous devons donc rester
prudents et extrêmement vigilants.

C’est pourquoi une nouvelle campagne de sensibilisation à destination des familles ainsi que du personnel a vu au jour au sein de nos 3 homes : #C.PAS.difficile

En effet, depuis plus d’un mois, le CPAS de Comines-Warneton a mis sur pied un plan de déconfinement de nos maisons de repos afin d’y assurer une vie sociale et de permettre les visites des familles (voire les
retours en familles), tout en prévoyant un protocole sanitaire strict afin d’éviter l’éventuelle propagation du virus.

Aujourd’hui, nous souhaitons réinsister sur le respect de certaines mesures importantes :

Le Bureau Permanent de ce 30 juillet a arrêté la liste des visiteurs, et ce jusqu’au 31 août 2020. Aucun nouveau visiteur ne pourra être ajouté. Cette mesure vise à respecter la notion de « bulle sociale ».

Les visites à un proche restent permises et se font exclusivement sur rendez-vous et pour une durée maximum de 30 minutes. Les visites pouvant être réservées par téléphone ou mail (0470/70.00.21
– visite@cpas-comines.be)

Les abords de nos infrastructures (Home Paul Demade, Home La Châtellenie et Home Sacré Cœur) deviendront dans les prochains jours des zones « Masques obligatoires ». Pour les visites, le port d’un masque chirurgical est obligatoire dès l’entrée dans la maison de repos et jusqu’à la sortie.

Nous profitons de cette campagne de sensibilisation pour rappeler l’obligation de remplir un formulairesi les visiteurs ou le personnel voyagent à l’étranger (www.travel.info-coronavirus.be)

Depuis le début de la crise sanitaire, le CPAS de Comines-Warneton a veillé à mettre tous les moyens en œuvre pour y faire face. Nous analysons quotidiennement la situation et adaptons sans cesse nos protocoles. Depuis le début de cette crise, notre service public a veillé à être innovant et à trouver le meilleur compromis entre mesures strictes (fermeture) et convivialité (visites encadrées, vie sociale à l’intérieur de la maison de repos, …). Cet équilibre n’est évidemment possible que si chacun y apporte sa contribution et si chacun respecte les règles établies.

En comparaison avec ce que nous avons vécu ces derniers mois, ces quelques règles ne sont pas difficiles à appliquer et permettront, nous le souhaitons, de passer sereinement les mois à venir.

Commubiqué de Frédéric Hallez Président du CPAS de Comines-Warneton.

Commenter

Comines-Warneton : poursuite de la distribution des masques en tissu confectionnés par le réseau de bénévoles.

Vous avez commandé votre masque en tissu mais nos horaires de permanences ne vous permettent pas de venir les retirer ? Nous organisons exceptionnellement une permanence de 16h30 à 18h les mardis 26 mai et 2 juin, uniquement à Comines (Hôtel de Ville, Bâtiment annexe à gauche « n° 19 »). Vous pouvez également donner procuration à l’un(e) de vos proches !

Même si vous n’avez pas reçu de confirmation par mail, vous êtes très certainement enregistré(e)s : soyez les bienvenu(e)s.

Attention : à partir de ce lundi 25 mai (hors jours fériés), les permanences se feront uniquement depuis :

• Comines – Hôtel de Ville – Bâtiment annexe à gauche (« n° 19 »), repérer l’image du stéthoscope et sonner à la petite sonnette à côté de la fenêtre. Horaires : du lundi au vendredi de 9h à 12h. Permanences exceptionnelles les mardis 26 mai et 2 juin de 16h30 à 18h.

• Warneton – Salle de La Rotonde – Site Wienerberger (Rue de la Brasserie, bâtiment vitré rond à droite de l’ancien site industriel). Horaires : lundi de 10h à 12h et mercredi de 14h à 16h.

• Hôtel de Ville de Ploegsteert. Horaires : mardi et mercredi de 9h à 11h.

Les personnes domiciliées à Houthem, Ten-Brielen et Bas-Warneton sont invitées à se rendre à la permanence « tardive » ou dans la permanence la plus proche de leurs domiciles.

Commenter