Roncq : visite de la ferme du Vinage.

Pour l’école de la Communauté avec la classe de Madame Nadège, le 23 mai et pour Madame Stéphanie, le 3 juin et les résidents de la maison de repos de Ploegsteert ont eu l’occasion de visiter la ferme du Vinage à Roncq. Cette activité clôturait le thème de l’intergénérationnel de cette année.

Il est à noter qu’on nous le rappelle suffisamment, il faut manger cinq fruits et légumes par jour pour être en bonne santé… encore faut-il privilégier des produits de qualité. Or les fruits et légumes sont bien meilleurs quand ils sont « de saison » ; c’est-à-dire quand ils sont cueillis et consommés au moment où ils sont parvenus à maturité offrant ainsi toutes les garanties gustatives et nutritionnelles. Beaucoup d’entre nous cependant ont perdu des repères élémentaires ; et ignorent ce que recouvre la notion « de saison » : ne trouve-t-on pas des tomates en toute saison ? Des fraises ne sont-elles pas vendues chez nous en plein hiver ?

À la ferme du Vinage, Géraldine nous a aidés à redécouvrir le cycle de la nature et renouer le contact avec la terre. La cueillette à la ferme en libre-service n’est pas seulement une activité ludique de plus pour des citadins en mal de loisirs mais bien la volonté de se rapprocher du public autour de mêmes valeurs : bien vivre et bien manger tout en respectant l’environnement. Il fallait donc permettre de vous y retrouver et vous amener à ramasser fruits et légumes, en fonction des saisons !

Pour comprendre les avantages des fruits et légumes de saison, il suffit d’un peu de bon sens et d’attention portée à ce qui nous entoure. Géraldine s’est plu à nous rappeler que des produits du cru sont le gage d’une grande fraîcheur et l’assurance qu’ils n’auront été ni manipulés, ni stockés, ni réfrigérés, ni exposés sur des étals. En ramassant vous-mêmes les végétaux du moment et en les consommant dans les deux à trois jours qui suivent, vous contribuez à votre façon à la protection de la planète car moins de transport et moins de culture intensive, c’est moins de pollution.
Avec la cueillette en libre-service, nous savons exactement d’où provient ce que nous mangeons mais, plus encore, nous connaissons le bonheur de déguster des fruits et légumes pleins de saveurs et de vitamines. Sans compter le plaisir que nous avons eu à échanger avec Géraldine sur ses pratiques maraîchères ou le suivi des cultures en fonction de la météo.

Du pis de la vache à l’étal du magasin, le lait est transformé en fromages, beurre, fromages frais, crèmes… chaque étape est réalisée sur l’exploitation agricole. Au fil des années, depuis les années 80, Thérèse Marie a conçu un véritable savoir-faire fromager, apprécié de crémiers affineurs réputés. Chez elle, le fromage fermier est décliné sous différentes formes, arômes et saveurs ; mais il est toujours fabriqué avec le lait des vaches de son troupeau. Sans aucun doute, notre agricultrice fromagère privilégie le goût.

Il est à noter que les enfants comme les résidents ont apprécié cette visite.

Toutes les activités accomplies durant cette année seront rassemblées lors de l’exposition qui aura lieu les 31.08 et 01.09.2019 dans la salle des loisirs du home « Le Sacré-Cœur » dans le cadre des activités de la ducasse de Ploegsteert.

Commenter

Ploegsteert : Activité intergénérationnel de l’année : « Le lait, la vache et les produits laitiers »

Première approche du thème de cette année : visite de la maison de repos et découverte du thème l’année.

Lancement de l’intergénérationnel 2018-2019 :

– créer du lien entre les âges et surtout de la convivialité,
– permettre aux aînés (résidents de la maison de repos) de rester intégrés dans la société et lutter contre l’inactivité / l’isolement / l’inutilité, le repli sur soi, le « hors temps »
– faciliter l’ouverture des enfants sur la vie dans la société et sur les différents âges (notamment leurs représentations de la vieillesse),
– permettre aux aînés de transmettre leurs savoirs aux plus jeunes générations (notamment exprimer ce qu’ils ont vécu sur l’évolution),
– augmenter l’estime de soi des aînés et des jeunes.

OBJECTIFS DU PROJET

Pour sa vingt-sixième année, le projet tente de

– permettre aux participants, élèves et résidents d’apprendre à se connaître, à s’apprécier, à s’entraider,
– valoriser notre terroir local (parfois élargi à la région ou les régions voisines),
– de faire intervenir des « connaisseurs extérieurs » (dynamique d’ouverture),
– de lier le passé au présent (notions temporelles),
– d’impliquer les participants élèves et résidents (participation active recherchée, le faire ensemble, intérêt égal pour les deux générations),
– de permettre une exploitation du sujet au sein de l’école et de la maison de repos en prolongement des séances intergénérationnelles.
– de laisser une place suffisante pour les contacts spontanés, conviviaux.
– de faire du lien avec la prévention, l’éducation dans la mesure du possible
– d’organiser une sortie

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube
Commenter