Comines : Un geste héroïque

Ce 21 septembre aurait pu être tragique … Un passant de 82 ans fit un malaise cardiaque aux abords du Collège de la Lys, près du canal. Voyant ce monsieur en détresse, une élève resta auprès de lui et envoya chercher de l’aide. C’est ainsi que trois autres élèves et leur professeur de sciences arrivèrent sur les lieux. Faisant preuve d’une grande lucidité, l’un appela les secours, l’autre prit le défibrillateur cardiaque dans la salle de sports et leur professeur entreprit un massage cardiaque.
Tous ces gestes combinés permirent de maintenir la victime en vie jusqu’à l’arrivée des secours. Après quelques temps en soins intensifs, le monsieur est toujours hospitalisé, se rétablit lentement et est, selon ses médecins, un miraculé.

Cet acte de bravoure n’a pas été évoqué jusqu’à ce jour. Tout d’abord par respect pour la victime et ses proches. Mais aussi pour permettre aux quatre jeunes de terminales et leur professeur d’être pris en charge par une cellule de soutien psychologique. Tous ont d’ailleurs choisi de garder l’anonymat.

Aujourd’hui, dans le respect des règles sanitaires, la famille a enfin pu rencontrer ces cinq héros bien malgré eux, en présence de Mme Leeuwerck, Bourgmestre de Comines-Warneton, et de M. Keirsbilck, directeur a.i. du Collège de la Lys.

M. Keirsbilck salua la grande maturité de la part des jeunes et le sang froid de leur professeur. Il mit en évidence l’importance de former les jeunes aux gestes qui sauvent. L’école a d’ailleurs attribué deux heures par semaine à un professeur apte à leur apprendre le BEPS.

Mme Leeuwerck félicita les élèves et leur professeur pour leur acte de bravoure. Elle souligna également l’importance des formations BEPS auprès des jeunes. Une chance également qu’un défibrillateur se trouvait à proximité. Le budget communal de 2021 prévoit d’ailleurs l’arrivée de trois défibrillateurs cardiaques dans des endroits stratégiques en extérieur dans l’entité : un à Comines, un à Warneton et un à Le Bizet. Dès que la situation sanitaire le permettra, les quatre élèves et leur professeur seront conviés à la cérémonie de prix et médailles de la Citoyenneté à l’Administration Communale de Comines.

C’est finalement la famille de la victime qui prit la parole pour remercier les jeunes et leur enseignante. Grâce à eux, c’est un mari, un papa, un papy … qui est encore en vie. Un moment empli d’émotion pour tous.

Vous aimerez aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code