Comines-Warneton : Les voeux aux associations et à la population : Didier Soete échevin des finances.

Mesdames, Messieurs,

Chers Citoyens de Comines Warneton,

Chers amis,    bonsoir

D’abord à titre personnel, je vous souhaite mes vœux les plus sincères, de très bonne santé, et ce avant tout autre chose, parce que je sais que la santé, est et restera toujours, le bien le plus précieux à chacun d’entre nous.

Puisqu’on m’invite à vous dire quelques mots, comme échevin des finances publiques, je vous souhaite à toutes et tous, vous citoyens, vous membres et animateurs des nombreuses associations ici présentes, mes meilleurs vœux de joie, de bonheur, de plaisirs partagés, de diverses réussites afin d’oublier les moments plus douloureux que vous pourriez connaitre cette année.

Sans vouloir vous assommer de chiffres ou de bilans financiers divers, j’ai la difficile mission de vous parler finances et subsides à vous, membres des nombreuses associations culturelles, artistiques, patriotiques, folkloriques, historiques, humanitaires, sportives  (et j’en passe…) de Comines-Warneton.

Vous savez, que depuis un an, la majorité en place a demandé à chaque entité subsidiée, de rentrer un bilan financier à la ville, et ce, par souci de totale transparence, …

Sachez que ceci est avant tout une obligation légale, pour les gros montants, et aussi une directive ministérielle de bonne gouvernance, applicable à tous les organismes subsidiés !

Cette année, encore plus que par le passé, la tripartite Ensemble-Ecolo-MCI, a inscrit pas moins d’1.4 million d’euros, en subsides aux associations et nombreuses  ASBL existantes dans l’entité, soit 5% du budget annuel de la ville de Comines Warneton, soit un montant de 80 euros de subside par habitant …

A titre d’information, la dotation de subsides aux associations est très supérieure à celles que vous pourriez trouver dans des villes de taille similaire tant en population qu’en superficie.

Et pour mémoire, les dotations de la ville représente  un quart du budget ordinaire de la ville qui s’élève à la rondelette somme de  28.000.000 d’euros.

Soit,

6% pour la Zone de Police qui flirte à 1.8 millions 1.795.000,00 €

3% pour la Zone de Secours qui engouffre plus d’un million soit 1.056.909,17€

10% pour le C.P.A.S. qui frôle les 3 millions  = 2.827.837 €

5% de subsides associations et Asbl = 1.400.000€

Oui, vous l’aurez appris par la presse, cette année, certaines structures ont subi quelques restrictions budgétaires très modestes à nos yeux, par rapport à leur trésor financier, précieusement gardé secret, jusqu’à ces derniers mois. Oui, nous savons et nous entendons vos souhaits souvent légitimes, de recevoir des bonus afin d’améliorer encore, vos élans de cœur dans vos sports et vos loisirs et vos diverses activités.

 

Outre les subsides alloués, sachons aussi, tous ensemble,  valoriser, ce que nous appelons du point de vue comptable « des avantages en toute nature ».

Il s’agit des divers moyens mis à disposition par la ville, tant via ses ressources humaines qu’en moyens techniques, très souvent à titre gratuit et parfois à titre précaire.

Ils consistent en la mise à disposition de diverses salles communales ou hall de sport, ou espaces publics, le prêt de barrières Nadar et de mobilier urbain divers, le prêt et l’installation de matériel communal, le prêt de chaises, tables, vaisselles et nos nouveaux gobelets zéro déchet pour tous les évènements     tout cela, en outre de la mise en œuvre des diverses déviations et la mise en place de zones de sécurité lors des évènements, tant par la zone de police et que par le service technique communal.

Le déploiement, en plus des subsides qui vous sont alloués, de toutes ces ressources humaines et techniques, même si cela impacte le budget de la ville est amplement justifié au vu des résultats de vos projets, que vous, citoyens et membres d’associations, mettez à cœur de réussir pour rendre,  Votre ville, plus sportive, plus culturelle, plus festive, et plus accueillante.

J’ai aussi la joie de vous annoncer un projet qui tient à cœur de celles et ceux qui pratiquent diverses activités en dehors des clubs et associations.

Je pense en particulier aux marcheurs et randonneurs, cyclistes et vttiste. Je peux vous annoncer en avant-première que nous avons établi l’inventaire complet des chemins et sentiers communaux sur base de l’atlas des chemins et sentiers vicinaux de 1841, document de référence. Dès le prochain conseil communal l’inventaire des chemins sera présenté officiellement et sera l’acte officiel de réouverture de ces propriétés de la ville que certains avaient voulu privatisées. Mais cela fait partie du passé !!!!!

La seconde étape sera d’y intégrer l’ensemble des sentiers, qui sont eux, en réalité des servitudes de passage que la ville a, que la ville possède, servitudes que la ville avait un peu oublier, mais que la ville est en droit aujourd’hui de revendiquer. Et nous le ferons !

Ce maillage de mobilité douce sera réaménagé rapidement, afin de rendre notre ville « connectée » avec nos voisins flamands et français. Ce projet de mobilité douce se fera en douceur et en intelligence avec l’office du tourisme, les musées, les propriétaires terriens mais surtout avec vous, mes chers concitoyens.

Vos serez d’ici quelques semaines, conviés à des réunions publiques à ce sujet.

Oui, la mission de vos élus, est de vous aider toutes et tous dans vos démarches, car chacun et chacune d’entre vous portent haut et loin les couleurs de la ville de Comines-Warneton, vous êtes toutes et tous, nos ambassadeurs dans vos spécificités !

Nous pouvons aussi vous dire que les finances de la ville sont saines, même si l’étau se resserre d’année en année et que plus que jamais la rigueur comptable et budgétaire est d’actualité ! Certes, l’argent public doit servir à toute la communauté et pas à quelques privilégiés et je me dois, comme échevin des finances, d’être le garant de cette rigueur budgétaire, tout comme, je me dois d’être l’avocat de la juste valeur publique, des subsides qui sont et seront octroyés.

Et à ce titre, je voudrai vous dire à vous tous, en tête à tête, les yeux dans les yeux, pour que, plus que jamais, cela soit clair dans nos esprits,  dans vos esprits, je voudrais vous dire :

 

qu’il ne s’agit pas de quémander plus haut et plus fort que son voisin, pour obtenir plus de subsides …

qu’il ne s’agit pas de fair-play des autorités, pour telle ou telle activité …

qu’il ne s’agit pas d’avancer des arguments juridiques en béton, afin d’exiger, ce qui n’est pas justifiable …

qu’il ne s’agit pas de favoriser telle ou telle structure…

NON !

Mais que seules, les notions « publique et citoyenne » des activités méritent l’aide, par subsidiation de la ville. A savoir que le basket-ball ne vaut pas moins, que le foot ou le volley-ball, à savoir que le blues du jazzman, ne vaut pas plus, que la verve du showman !

Les subsides octroyés par la ville, seront plus que par le passé, justes et justifiés, à usage publique uniquement, et éthique dans leur destinée.

D’ailleurs beaucoup d’entre vous le savent déjà, cette année nous avons augmenté modestement les subsides de nombreux comités de fêtes de quartier, d’associations folkloriques, de comités des fêtes historiques, et de clubs sportifs, qui tous sont actifs au nom de la ville. Ces petites associations de fait, et ces diverses structures sont les moteurs de la vie citoyenne, sportive et associative de notre ville. Vos élus sont tous très sensibles à ces causes nobles que vous défendez souvent bénévolement.

Au nom de l’ensemble du conseil communal, je tiens à vous remercier et vous féliciter pour vos investissements personnels et vous encourage à continuer à vivre vos passions diverses et variées.

Vous aurez compris que je souhaite une longue vie à toutes les associations, et que leur pérennité ira de pair avec une saine gestion financière !

Vous aimerez aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code