Ploegsteert : L’assemblée générale de la Ligue du Coin de Terre.

Ce samedi se tenait l’assemblée générale et la distribution des commandes de semences pour les membres de la Ligue du Coin de Terre de Ploegsteert.  C’est au Bizet dans l’annexe de la salle polyvalente que la section locale s’est réunie pour tirer le bilan d’une année riche en évènements.

Quelques tracasseries !

L’année 2019 s’est surtout caractérisée par des tracasseries statutaires qu’il a fallu résoudre administrativement et légalement au risque de devoir mettre la clef sous le paillasson.

Tout commence en juin lorsque le président reçoit un courrier, qui était un troisième rappel, émanant du tribunal de Tournai, par lequel  l’association est dissoute d’office et que ses biens deviennent de ce fait la propriété de l’Etat et auxquels s’ajoutent les frais de Justice. Ces manquements, soit la législation sur les ASBL, retombaient sur les seules épaules du président qui pouvait être poursuivi… Mais pourquoi ces rappels? Pour le tribunal, les convocations furent adressées au siège de l’association, soit à l’époque rue de Ploegsteert, adresse de l’ancien président.

Sur les conseils d’un avocat, une nouvelle association non plus en ASBL mais bien en association de fait a été formé avec trois membres fondateurs, Patrick, président et trésorier, Michel, secrétaire et Jean-Claude. Une nouvelle association de fait qui porte le même nom: ‘Ligue Royale du Coin de Terre’. Dans le même temps, La Ligue du Coin de terre de Comines arrête ses activités et après fermeture de ses comptes et les frais inhérents à sa publication au Moniteur belge, le solde restant doit revenir à une association qui poursuit le même but. Comines a choisi Ploegsteert comme légataire et ses membres ont rejoint la section de Ploegsteert.

Un nouveau départ !

Le comité qui s’est réuni 6 fois, s’est étoffé, ce qui était nécessaire s’il veut gérer convenablement la section ploegstertoise. Il se compose de Patrick Luchier président et trésorier, Michel Bossaert, secrétaire et des membres suivant: Herbert Cuppens, Michèle Gauquié, René Marie et Jean-Claude et Dominique Buytaert qui en tant que jardinier a proposé ses services.

L’an dernier, la Ligue comptait 89 cotisants, c’est un peu moins qu’en 2018. S’il y a un peu moins d’adhésion, ce n’est pas parce qu’on est mécontent de ses services, mais c’est suite à un décès, à un déménagement (maison de repos, appartement) ou à l’impossibilité physique d’entretenir encore son potager et son jardin à fleurs.

En 2019, la section a proposé ses services habituels et le nombre d’acheteurs reste équivalent à celui de l’année précédente. Côté conférences, 4 ont été maintenue, en principe une par trimestre: Martin Windels a parlé de nos chers gastéropodes, il nous a aussi emmenés à la découverte de la flore et de la faune de nos bois, Gino Timperman, ancien président de la Ligue de Comines a fait découvrir des nouveaux fruits et légumes insolites à cultiver et monsieur Wasterlain a parlé des rosiers.

La Ligue va autant que possible maintenir à quatre le nombre de conférences sachant toutefois que son affiliation à la fédération provinciale est remise en cause, car à part une liste de conférenciers qu’elle met à la disposition des cercles horticoles, il n’y a plus de subventions ni de prise en charge des frais de déplacement. Lorsqu’il y avait trois sociétés dans Comines-Warneton les sections pouvaient diviser les frais en trois. Ce n’est plus le cas. Elle va donc dans le sens qu’il est possible de trouver à proximité de Ploegsteert des gens compétents capables de faire partager leur expérience et leur savoir. Alors si vous connaissez quelqu’un parmi vos connaissances ou dans votre entourage qui a une expérience spécifique dans tout ce qui concerne la culture de légumes, la flore et la faune, faites-le savoir aux responsables, même s’il n’est pas bon orateur.

Voilà dans les grandes lignes, un bilan pas trop mauvais de l’année 2019 pour la section locale.

Félicitations à eux pour le travail réalisé et pour leurs engagements à maintenir une section horticole dynamique.

Commenter